Accueil / Blog / La SAS à capital variable : un régime juridique dimensionné pour la croissance et la flexibilité

La SAS à capital variable : un régime juridique dimensionné pour la croissance et la flexibilité

La SAS à capital variable : un régime juridique dimensionné pour la croissance et la flexibilité

Choisir c’est renoncer. Cette citation d’André Gide est un défi permanent pour l’entrepreneur : en renvoyant à plus tard la décision, en pesant le pour et le contre quelques jours de plus, toutes les options restent ouvertes. Au contraire, choisir enferme et fait peser les conséquences sur celui qui a pris la décision.

Si vous êtes d’accord avec cette affirmation, peut-être vaut-il mieux que vous restiez salarié ? Car l’entrepreneur qui ne choisit pas, qui ne décide pas, qui n’écarte pas des options tous les jours, qui n’accepte pas l’erreur et l’échec n’est pas armé pour réussir dans la création d’entreprise.

Avec Workibox, choisir c’est avancer !

Et nous avons choisi un unique régime juridique pour permettre aux entrepreneurs que nous accompagnons de construire une entreprise flexible, évolutive, et dimensionnée pour la croissance : la SAS à capital variable.

La SAS (Société par Actions Simplifiée), ou sa déclinaison unipersonnelle SASU (si vous êtes seul fondateur) est désormais retenue par plus de 60% des entrepreneurs. Parfois à tort, parfois par défaut, parfois sans en exploiter tout le potentiel. Et parfois en s’appuyant sur l’expérience d’entrepreneurs qui ont poussé ce statut dans ses retranchements, comme c’est le cas avec Workibox !

Vous trouverez beaucoup de littérature expliquant en quoi elle consiste, et ses différences par rapport à la SARL, la micro-entreprise ou la SA.

Cet article vous explique de manière synthétique pourquoi notre BOX Création ne comporte que ce seul régime, et écarte les autres. Je vous renvoie également à la lecture de l’article Quel statut choisir : SASU vs. EURL pour une comparaison entre deux régimes s’adressant à un entrepreneur indépendant. Je détaillerai dans un prochain article pourquoi nous recommandons systématiquement de mettre en place un capital variable.

Types d’entreprises concernées par la SAS à capital variable

Si vous remplissez au moins l’un des critères suivants, la SAS à capital variable est une bonne réponse pour votre situation :

  • J’envisage d’avoir au moins 5 salariés d’ici 2 ans, dont une majorité de cadres
  • Je vise un chiffre d’affaires d’au moins 1 M€ d’ici 5 ans
  • Je souhaite pouvoir définir, autant que possible, les règles et procédures de gestion de mon entreprise
  • Je souhaite adapter ma rémunération et celle des autres dirigeants dans des proportions très variables selon les années (y compris en ne versant aucune rémunération ni dividendes) et en réduisant les charges sociales et fiscales qui s’y appliquent
  • J’envisage de faire entrer d’autres actionnaires (y compris éventuellement des salariés) au capital de l’entreprise dans les 3 ans à venir

Atouts de la SAS

Tous les points précédents trouvent une réponse avec la SAS à capital variable :

  • Pour les dirigeants :
    • éviter le RSI et relever du régime général des salariés (pour être exact, le président est assimilé-salarié). Ne pas payer de cotisations sociales minimales. Ne pas en payer sur les dividendes versés (jusqu’à 10% du montant du capital social).
    • Faciliter le cumul d’activité
    • Continuer à percevoir les indemnités chômage, le temps que l’entreprise décolle
  • Pour l’entreprise :
    • Améliorer l’image de l’entreprise vis à vis des tiers (clients, fournisseurs)
    • Faciliter l’obtention d’un emprunt bancaire
  • Pour les salariés :
    • Favoriser l’entrée au capital
    • Favoriser l’intéressement aux résultats de l’entreprise (épargne salariale, participation, intéressement)
  • Pour les actionnaires :
    • fluidifier les entrées / sorties au capital
    • favoriser l’augmentation des fonds propres plutôt que le recours aux comptes-courants d’associés
    • optimiser la fiscalité des plus-values

Inconvénients de la SAS, et comment Workibox les gomme

  • Liberté donc complexité des statuts :
    • Workibox propose un modèle de statuts à clauses optionnelles qui intègre les meilleures pratiques issues de l’expérience opérationnelle de gestion d’entreprises sur une durée de plus de 10 ans
    • L’entrepreneur est amené à se prononcer sur moins de 5% des statuts (clauses optionnelles ou paramétrables), sans qu’il n’ait besoin d’avoir un doctorat en gestion d’entreprise !
  • Coût de création :
  • Coût de gestion :
    • La gestion n’est ni plus simple ni plus complexe que pour les autres régimes juridiques, et ne dépend que de vos actes de gestion (immobilisations, provisions, créances, nombre de factures, avoirs, etc.).
    • Notre BOX Gestion simplifie considérablement la gestion comptable d’une SAS, pour un coût forfaitaire très réduit. La paie des salariés et les autres formalités juridiques peuvent être prises en charge de la même manière.
    • Il n’est plus nécessaire de faire certifier ses comptes par un commissaire aux comptes, si vous avez moins de 20 salariés, un CA inférieur à 2 M€ HT et un bilan inférieur à 1 M€